Espace 1/3 hybride d'expériences

Recherches

Depuis les années 90, des recherches dans divers champs tels que l'urbanisme, les sciences sociales, la philosophie,la littérature ont pullulé sur le concept de l'espace tiers, l'espace de l'entre-deux. Lors de débats sur le tournant spatial et culturel, ce concept est souvent associé à Hommi K. Bhabha et à Edward Soja bien que Hannah Arendt a déjà développé l'espace de l'entre-deux, celui des négociations intersubjectives et intersociales dans "La condition humaine". L'interprétation plus spatiale de l'espace tiers, articulée par E Soja est fondée sur les travaux de M.Foucault et de H. Lefèbvre sur l'hétérotopie et la production de l'espace. A l'occasion de débats actuels, l'espace"in-between" est développée dans les études littéraires en réponse au tournant postcolonial. L'objectif est d'élaborer l'ouverture des dichotomies binaires sujet/objet, centre/périphérie...L'espace de l'entre deux sont des lieux de négociation où penser et expérimenter quelque chose de plus, de différent, de nouveau est possible.

"These in between spaces provide the terrain for elaborating strategies of selfhood _singular or communal_ that inmate new signs of identity and innovative sites of collaboration and contestation, in the act of defining the idea of society itself." 2010 Bhabha

 

Penser l'espace de l'entre-deux l'espace tiers, révèle ma volonté d’inventer un nouvel espace dans la fiction : un « tiers espace » où la transgression des frontières raciales, nationales, sociales, religieuses et linguistiques serait permise.